Bloomberg Law Brief: J&J alerté sur l’amiante dans les années 1970 (audio) – Bloomberg Law

Jef Feeley, journaliste juridique de Bloomberg News, discute de nouvelles preuves que Johnson & Johnson était au courant des risques liés à l’amiante dans sa poudre de talc dès les années 1970. Cela ajoute une autre dimension aux réclamations contre Johnson & Johnson, car il se défend de plus de 5 000 poursuites accusant ses produits d’avoir causé le cancer de l’ovaire chez les femmes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page