Coupe du monde : les stars du football iranien expriment leur solidarité avec les manifestants de retour au pays | Nouvelles du monde

Alors que l’équipe nationale de football iranienne se prépare à affronter l’Angleterre lors de son match d’ouverture de la Coupe du monde plus tard, elle le fait alors que les protestations contre la mort de Mahsa Amini se poursuivent dans les villes du pays.

Les troubles qui ont suivi la mort de la femme de 22 ans détenue par la police des mœurs iranienne sont devenus l’un des plus grands défis pour les religieux au pouvoir depuis des décennies.

La répression des manifestations a été violente, avec au moins 362 personnes tuées dont 56 enfants, selon l’agence de presse Human Rights Activists.

Depuis la mort de Miss Amini, des célébrités iraniennes et des stars du sport ont été parmi celles qui ont exprimé leur soutien aux manifestations.

Plus tôt ce mois-ci, un groupe de sportifs iraniens actuels et anciens ont annoncé qu’ils n’avaient d’autre choix que de se retourner contre leur propre pays et d’exiger que L’Iran être retiré de la Coupe du monde.

« Nous avons contacté la FIFA et nous avons dit que c’en était assez », a déclaré Sardar Pashaei, ancien champion du monde junior de lutte et entraîneur de l’équipe nationale.

Il a ajouté : « Nous pensons que l’Iran tue des manifestants.

« Ils devraient être interdits jusqu’à ce que nous ayons un pays démocratique comme n’importe quel autre pays dans le monde. »

Image:
Il y a eu des manifestations à l’échelle nationale après la mort de Mahsa Amini

L’ancien champion de karaté Mahdi Jafargholizadeh, qui dit avoir été torturé par les autorités de l’État en 2004 avant de s’échapper plus tard en Allemagne, a souligné la principale raison pour laquelle il pense que l’Iran n’a pas suscité plus d’attention dans le monde.

« Le football est le meilleur moyen de partager nos voix », a-t-il déclaré.

« Il n’y a absolument aucune connexion Internet entre l’intérieur et l’extérieur de l’Iran, alors comment les gens pourraient-ils nous entendre ? »

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

‘Êtes-vous d’accord pour représenter l’Iran?’

Lire la suite:
Le Royaume-Uni sanctionne la police des mœurs iranienne après la mort de Mahsa Amini
Un haut responsable iranien est le premier à critiquer publiquement la répression du hijab

Sardar Azmoun, attaquant vedette de l’équipe nationale iranienne de football et parmi les nommés dans l’équipe évoluant au Qatar, s’est exprimé malgré la pression du gouvernement.

« Au pire, je serai renvoyé de l’équipe nationale », a-t-il posté sur Instagram.

« Pas de problème. Je sacrifierais cela pour un cheveu sur la tête des femmes iraniennes. Cette histoire ne sera pas supprimée. Elles peuvent faire ce qu’elles veulent. Honte à vous de tuer si facilement ; vive les femmes iraniennes. »

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Des images secrètes sorties clandestinement d’Iran

La légende du football iranien Ali Daei a également exprimé son soutien aux manifestations.

L’ancien joueur et entraîneur a posté sur Instagram : « Ma patrie, l’Iran, signifie : ma famille, mon père et ma mère, mes filles et mes compatriotes sont mes frères et sœurs, je resterai sûrement avec eux pour toujours.

« Au lieu de la répression, de la violence et de l’arrestation du peuple iranien, résolvez ses problèmes. »

L’ancien capitaine de l’équipe iranienne Ali Karimi s’est exprimé devant ses 14 millions de followers sur Instagram.

Il a posté sur la plateforme : « En espérant la renaissance de notre patrie l’Iran ».

Le grand débat

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page