Elon Musk demande aux utilisateurs de Twitter de voter sur la réintégration de Donald Trump | Actualités scientifiques et techniques

Elon Musk a publié un sondage sur Twitter demandant aux utilisateurs de voter pour savoir si l’ancien président américain Donald Trump, qui a été banni du site de médias sociaux par ses anciens propriétaires, devrait être réintégré.

Le patron de Twitter l’a accompagné des mots : « Vox Populi, Vox Dei » – une expression latine signifiant « la voix du peuple est la voix de Dieu ».

Avant qu’il ne s’apprête à acheter Twitter, Monsieur Musc a déclaré qu’il annulerait l’interdiction « insensée » de la plate-forme contre M. Trump s’il prenait la tête de l’entreprise.

« Les interdictions permanentes devraient être extrêmement rares et vraiment réservées aux comptes qui sont des robots ou des spams, des comptes frauduleux. Je pense qu’il n’était pas correct d’interdire Donald Trump », a-t-il déclaré en mai.

« Je pense que c’était une erreur car cela a aliéné une grande partie du pays et n’a finalement pas empêché Donald Trump de se faire entendre. »

M. Trump a été définitivement suspendu de Twitter en janvier 2021 à la suite de l’attaque de ses partisans contre le Capitole des États-Unis qui a fait plusieurs morts.

L’entreprise technologique a déclaré avoir pris cette décision après les émeutes du 6 janvier « en raison du risque de nouvelles incitations à la violence ».

M. Trump comptait à l’époque plus de 80 millions de followers sur la plateforme.

Cela survient alors que le propriétaire milliardaire de Tesla a demandé aux employés restants de Twitter qui écrivent du code logiciel de se présenter au 10e étage du bureau de San Francisco samedi à 14 heures, heure locale, selon un e-mail vu par l’agence de presse Reuters.

« Si possible, j’apprécierais que vous puissiez vous rendre à SF pour être présent en personne », a déclaré M. Musk dans l’e-mail, ajoutant qu’il serait au siège de la société jusqu’à minuit et reviendrait samedi matin.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

Licenciements massifs sur Twitter

Vendredi, on estime que des centaines d’employés de Twitter ont décidé de quitter l’entreprise à la suite d’un délai fixé jeudi par M. Musk pour que les employés acceptent des schémas de travail plus longs et plus intenses ou démissionnent.

L’exode s’ajoute au changement rapide et au chaos qui ont marqué les trois premières semaines de M. Musk en tant que propriétaire de Twitter, au cours desquelles les effectifs de l’entreprise avaient déjà été réduits de plus de moitié par des licenciements et d’autres départs à environ 3 700.

Avec une telle partie de la main-d’œuvre de Twitter maintenant disparue, il y a des spéculations selon lesquelles le site plantera pendant la Coupe du monde – l’un des événements les plus fréquentés du site.

Lire la suite:
La Coupe du monde risque d’assommer Twitter après l’exode du personnel
Est-ce la fin de la « big tech » ?

L’ordinateur portable effacé et les comptes verrouillés d’un employé de Twitter

L’expert des médias sociaux Matt Navarra a déclaré à l’agence de presse PA que les chances que Twitter soit mis hors ligne ont « considérablement augmenté » au cours des dernières 24 heures en raison du dernier exode.

Il a déclaré qu’il pensait qu’une panne imminente était peu probable car certains verrous empêchent les modifications du code de base de la plate-forme pendant que M. Musk réorganise l’entreprise.

« Il y a un gel du code en place et Twitter fonctionne en quelque sorte sur le pilote automatique en ce moment avec ses systèmes informatiques, et c’est une décision stratégique d’Elon Musk pour protéger la stabilité de la plate-forme pendant qu’il détermine la prochaine étape », a déclaré M. Navarra. .

Pour en savoir plus sur la science et la technologie, explorez l’avenir avec Sky News à Big Ideas Live 2022.

Grandes idées en direct 2022
Image:
Grandes idées en direct 2022

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page