Il y a des fusillades de masse ailleurs – mais le problème des armes à feu de l’Amérique est le seul | Nouvelles américaines

La plupart du temps, il y a une alerte sur mon téléphone : la police de Washington DC publie une mise à jour sur la dernière fusillade dans la capitale américaine.

« Coups de feu tirés »

« Le suspect a été appréhendé »

« Victime hospitalisée »

Voici le dernier, du département de police de DC, d’il y a quelques heures : « Une arrestation a été effectuée et d’autres suspects sont recherchés dans une infraction d’agression avec une arme dangereuse (pistolet) qui s’est produite le 10/9/22, dans le Bloc 2600 de Birney Place, Sud-Est. »

Notez qu’ils n’appellent même plus ça une fusillade. C’est « une agression avec une arme dangereuse (pistolet)… »

Vendredi, l’école de mon fils a envoyé un e-mail urgent aux parents.

Ils nous informaient qu’une autre école voisine s’était « enfermée » (oui, les écoles américaines font ce genre de choses) parce que des coups de feu avaient été entendus. Il s’est avéré qu’il ne s’agissait pas de tirs dans l’école proprement dite, mais à proximité (dans les échelles relatives de gravité des tirs, c’est évidemment mieux ou moins mal).

Je ne vais plus nulle part sans vérifier où se trouvent les sorties. Je l’ai fait aujourd’hui au cours de natation de mon fils. Deux sorties – une à l’arrière et une sur le côté.

C’est de la pure folie. Quelle façon de vivre.

Mais regardez simplement les statistiques. C’est vraiment stupéfiant et cela représente un problème entièrement américain. Oui, il y a des fusillades de masse ailleurs – l’horreur des événements en Thaïlande il y a quelques semaines à peine le rappelle.

Mais le problème de l’Amérique avec les armes à feu est isolé.

Cette dernier tournage au Colorado’s Club Q marque la 26e fusillade de masse américaine ce mois-ci, selon le Gun Violence Archive qui recense la violence liée aux armes à feu aux États-Unis.

Cette année, il y a eu un total de 601* fusillades de masse en Amérique représentant une augmentation constante d’année en année. En 2014, il y en avait moins de 300.

Voici la répartition :

2014 : 273

2015 : 336

2016 : 383

2017 : 348

2018 : 336

2019 : 417

2020 : 610

2021 : 690

2022 : 601

Cette année, près de 40 000 Américains ont été tués dans des incidents liés aux armes à feu (y compris des homicides, des accidents et des suicides).

L’Amérique a un gros, gros problème.

*(une fusillade de masse est définie comme une fusillade où quatre personnes ou plus sont tuées ou blessées)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page