Kate porte le pendentif Prince of Wales Feathers de Diana pour sa première visite d’État dans son nouveau rôle | Nouvelles du Royaume-Uni

La princesse de Galles portait le pendentif Prince of Wales Feathers, souvent porté par feu Diana, princesse de Galles, pour sa première sortie lors d’une visite d’État dans son nouveau rôle.

Kate portait le pendentif en diamant étincelant comme une broche mardi, avec son émeraude cabochon détachable au bas, sur sa robe violette royale Emilia Wickstead qu’elle a assortie à un chapeau Sean Barrett.

Le pendentif est composé de 18 diamants taille ronde avec de petites émeraudes autour des trois plumes d’autruche Prince de Galles, d’une couronne et de la devise « Ich Dien » (Je sers).

C’était à l’origine un cadeau de mariage à la princesse Alexandra de Danemark de la part des « Dames du nord du Pays de Galles » lorsqu’elle épousa le prince de Galles, futur roi Édouard VII, en 1863.

Image:
Diana portant le pendentif Prince of Wales Feathers en 1991

Il a ensuite été donné à la reine mère puis à Diana lorsqu’elle a épousé Charles, alors prince de Galles, en 1981.

Kate est devenue la princesse de Galles lorsque le roi a annoncé son fils aîné William comme prince de Galles le lendemain de la mort de la reine le 8 septembre.

Kate et William ont tous deux salué le président sud-africain Cyril Ramaphosa et sa femme mardi matin au nom du roi, avant de l’escorter à Horse Guards Parade pour la pompe et la cérémonie de l’accueil officiel.

Le prince britannique William et Kate, la princesse de Galles accueillent le président sud-africain Cyril Ramaphosa à l'hôtel Corinthia de Londres, le mardi 22 novembre 2022, au début des deux jours du président visite d'Etat.  (Justin Tallis/Pool via AP)
Image:
William et Kate accueillent le président sud-africain Cyril Ramaphosa à l’hôtel Corinthia de Londres
Le prince britannique William et Kate, la princesse de Galles posent avec le président sud-africain Cyril Ramaphosa après l'avoir salué à l'hôtel Corinthia de Londres, le mardi 22 novembre 2022, au départ du président ;s visite d'État de deux jours.  (Justin Tallis/Pool via AP)

Roi Charles a ensuite accueilli sa première visite d’État depuis qu’il est devenu monarque britannique alors qu’il accueillait le président au palais de Buckingham.

Le monarque de 74 ans a déployé pour la première fois la pompe et la cérémonie traditionnelles en tant que chef de l’État, alors que la Grande-Bretagne cherche à renforcer ses relations avec son plus grand partenaire commercial en Afrique.

Le voyage de deux jours de M. Ramaphosa marque la première visite d’État au Royaume-Uni d’un dirigeant mondial depuis celle de l’ancien président américain Donald Trump et de son épouse Melania en 2019.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page