Le Parlement présentera un projet de loi prolongeant le délai de formation de l’exécutif d’Irlande du Nord | Actualité politique

Le gouvernement britannique présentera aujourd’hui une nouvelle législation visant à prolonger le délai de formation d’un exécutif en Irlande du Nord.

Il n’y a pas eu de gouvernement fonctionnel à Stormont depuis le vote de maile Parti unioniste démocrate (DUP) refusant de rétablir le partage du pouvoir à moins que le protocole d’Irlande du Nord ne soit supprimé.

L’accord commercial post-Brexit a été conçu pour empêcher l’introduction d’une frontière dure sur l’île d’Irlande, mais a plutôt conduit à des barrières commerciales en mer d’Irlande entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord, à la colère des syndicalistes.

En vertu de la loi actuelle, les partis politiques avaient jusqu’au 28 octobre pour former un exécutif ou être contraints d’organiser de nouvelles élections à l’Assemblée dans les 12 semaines suivant la date limite.

Lire la suite : Analyse – Quel est l’intérêt d’une autre élection en Irlande du Nord si la décentralisation est morte ?

Mais ils sont restés dans une impasse et il y avait peu d’appétit pour un nouveau scrutin, surtout pendant une crise du coût de la vie.

Le secrétaire d’Irlande du Nord, Chris Heaton-Harris, a confirmé qu’il le ferait introduire une nouvelle législation de prolonger le délai plus tôt ce mois-ci, et le projet de loi sera maintenant présenté au parlement.

La nouvelle date limite pour former un exécutif sera le 8 décembre, avec la possibilité d’une nouvelle prolongation de six semaines jusqu’au 19 janvier – ce qui signifie que la dernière élection aurait lieu le 13 avril.

Le projet de loi permettra également au secrétaire d’Irlande du Nord de réduire le salaire des membres de l’Assemblée (députés) lorsqu’ils ne siègent pas à Stormont, ainsi que de permettre un petit nombre de nominations vitales dans la fonction publique et de clarifier les pouvoirs de décision limités pour fonctionnaires pour s’assurer que les services publics peuvent toujours être fournis.

M. Heaton-Harris a exhorté les parties « à utiliser ce délai prolongé pour se réunir et servir les intérêts de tous les habitants d’Irlande du Nord, en particulier en cette période de hausse des coûts ».

Il a ajouté: « À l’heure actuelle, les députés ne sont pas en mesure de remplir l’ensemble de leurs fonctions, il est donc juste que nous prenions des mesures pour réduire leurs salaires, en particulier dans le climat économique actuel et compte tenu du trou noir de 660 millions de livres sterling. dans les finances publiques créées par de mauvaises décisions prises par les ministres sortants.

« En outre, le peuple d’Irlande du Nord se voit refuser une représentation démocratique complète. La priorité du gouvernement est de voir les politiciens élus revenir pour remplir leurs rôles dans un gouvernement fort, décentralisé et localement responsable, comme le prévoit l’accord de Belfast (du vendredi saint). »

Lire la suite:
Qu’est-ce que le protocole d’Irlande du Nord et pourquoi est-il important ?
Pourquoi n’y a-t-il toujours pas d’assemblée et qu’est-ce que le Brexit a à voir avec cela ?

Dans le cadre de l’accord du Vendredi saint de 1998, les principaux partis d’Irlande du Nord doivent faire partie d’un accord de partage du pouvoir pour que le gouvernement fonctionne.

Le premier ministre et les vice-premiers ministres ont des pouvoirs égaux et l’un doit être unioniste et l’autre nationaliste. Il ne peut pas non plus y avoir l’un sans l’autre.

Le gouvernement britannique s’est engagé à obtenir des modifications du protocole, soit par un compromis négocié avec l’UE, soit par une proposition de législation nationale qui supprimerait les arrangements sans l’approbation de Bruxelles.

Mais alors que les syndicalistes favorisent cette dernière option, les opposants l’ont comparée à « mettre une arme sur la table » lors de pourparlers avec l’UE visant à trouver une solution, arguant qu’elle enfreint le droit international et risque une guerre commerciale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page