Le salaire des patrons des associations de logement «hors normes», selon Robert Jenrick | Actualité politique

Le salaire des patrons des associations de logement a été décrit comme étant « hors normes » par un ancien secrétaire au logement, à la suite du décès d’Awaab Ishak.

L’enfant de deux ans est décédé en décembre 2020 d’une affection respiratoire causée par la moisissure dans sa maison, gérée par Rochdale Boroughwide Housing (RBH).

Il y a eu une vague d’émotion après la mort du tout-petit et de la colère de nombreux côtés face au mauvais état de la maison dans laquelle lui et sa famille ont été forcés de vivre – conduisant au limogeage du directeur général de RBH.

Et aujourd’hui, le Daily Mail a révélé le salaire élevé des patrons des associations de logement, l’un gagnant 592 000 £ par an.

Interrogé par Kay Burley de Sky News s’ils devraient gagner autant, Robert Jenrick – qui est maintenant ministre de l’Immigration – a répondu: « Non, je ne pense pas qu’ils devraient l’être.

« Les associations de logement… dans certains cas se sont éloignées de leurs objectifs caritatifs et sociaux et sont devenues trop importantes, pas suffisamment axées sur les intérêts et les besoins des résidents là où elles ont commencé.

« Et comme vous le dites, une partie de la rémunération des dirigeants est hors normes. Cela doit changer. »

Ses commentaires viennent après le nouveau secrétaire au logement Michael Gove a écrit à chaque chef de conseil et fournisseur de logements sociaux anglais pour les mettre « en garde » sur les conditions « odieuses » qui ont tué Awaab.

Les conseils sont invités à fournir au département de M. Gove une évaluation de l’humidité et de la moisissure affectant leurs propriétés privées louées, ainsi que des détails sur la manière dont ils sont traités.

Image:
Photos de moisissures dans la maison d’Awaab.

Les autorités locales ont également été invitées à répertorier le nombre d’avis de sanctions civiles et de poursuites engagées avec succès en matière d’humidité et de moisissures dangereuses.

M. Gove a écrit: « Je préviens les fournisseurs de logements: je prendrai toutes les mesures nécessaires pour améliorer les normes à travers le pays et veiller à ce que la voix des locataires soit entendue.

« Chacun a le droit de se sentir en sécurité chez lui, et la mort d’un enfant comme Awaab Ishak ne doit plus jamais se reproduire. »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page