Six sur dix prévoient de passer le même Noël que l’an dernier, malgré la crise du coût de la vie | Actualité économique

Plus de six acheteurs sur dix pensent que leur budget pour Noël sera le même que l’année dernière, même si les finances des ménages sont sous pression.

Une enquête menée par des analystes du commerce de détail de NielsenIQ a montré que 63 % prévoyaient de dépenser le montant équivalent à ce qu’ils avaient fait en 2021 pour la nourriture et les boissons (y compris les restaurants), les cadeaux et les voyages.

Mais seulement 10 % prévoient qu’ils débourseront davantage à Noël et 27 % s’attendent à réduire leurs dépenses, ce qui suggère que coût de la vie la crise influence les acheteurs.

Alwyn Venter, partenaire commercial principal chez NielsenIQ, a déclaré : « La majorité ne veut pas abandonner les traditions habituelles et se gâter, ainsi que ses proches, avec des cadeaux et de la bonne nourriture.

« Dans le même temps, le budget pour la saison des fêtes est resté le même ou a même diminué pour la plupart des gens. »

« Les consommateurs sont donc conscients de l’importance de tirer le meilleur parti de leur budget, par exemple en achetant tôt et en profitant d’offres spéciales. »

L’enquête auprès de 1 000 personnes, réalisée en septembre, a également révélé que le fromage, le pain et le chocolat étaient les trois principales catégories d’aliments à acheter ce Noël.

54% des personnes interrogées ont déclaré que les aspects émotionnels de Noël, comme célébrer avec la famille et les amis, sont très importants.

Plus de Sky News:
Seule une offre sur sept du Black Friday est une véritable remise
Des millions de personnes obtiennent l’aide du gouvernement pour leurs factures d’énergie
Comment la crise du coût de la vie a changé les publicités festives

L’étude contraste avec une enquête récente menée auprès de 24 000 consommateurs européens sur leur situation financière, avec six sur dix changent la façon dont ils dépensent leur argenty compris la réduction des repas à l’extérieur.

Cela a été influencé par la hausse des coûts de l’énergie et des aliments qui ont fait basculer l’inflation au Royaume-Uni à 11,1 %, son plus haut niveau depuis 1981.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page